Vacances en camping-car

Vos premières vacances en camping-car avec nos 15 meilleurs conseils

Vous êtes inquiet pour vos premières vacances en camping-car? Nous prendrons soin de vous pour vous suggérer la meilleure façon de le gérer et quelles erreurs ne pas commettre.

Vous êtes un esprit libre et c’est la vraie raison pour laquelle vous avez volontairement renoncé aux réservations d’hôtels 5 étoiles et de compagnies aériennes cette année. Cette fois, vous recherchez la détente, l’aventure et un vrai contact avec la nature. Alors, après y avoir longuement réfléchi, vous avez décidé: vous partirez pour vos premières vacances en camping-car!

Peu importe si le camping-car est à vous ou si vous l’avez loué: dans tous les cas, vous aurez besoin de quelques conseils pour gérer vos vacances avec sérénité et éviter des erreurs qui pourraient vous faire regretter ce qui est plutôt votre meilleure option.

Pour sûr, vous avez déjà considéré le fait que, avant de vous aventurer sur la route, vous devrez vous assurer que votre camping-car est vraiment prêt. Vous l’amènerez chez votre mécanicien de confiance pour vérifier l’état du moteur et les niveaux d’eau et d’huile, charger les batteries nécessaires aux services électriques, préparer les toilettes chimiques et vous assurer que le réfrigérateur est pleinement fonctionnel.

Eh bien, maintenant vous n’avez qu’à remplir les réservoirs avec de l’eau et vous êtes prêt à partir. Mais avez-vous vraiment pensé à tout? Peut-être oui, peut-être non. Pour être sûr, suivez nos 15 meilleurs conseils pour vos premières vacances en camping-car et profitez de la détente et du plaisir que vous méritez.

1. Choisissez le véhicule le plus adapté pour vos vacances en camping-car

Avez-vous choisi le camping-car qui correspond le mieux à vos besoins? Ce n’est pas vrai qu’un camping-car vaut l’autre, chaque véhicule a ses propres caractéristiques et conforts. Choisir un camping-car trop petit signifie se retrouver avec peu de place pour charger les bagages et les équipements sportifs, ainsi que vivre dans des espaces confinés, ce qui risque de compromettre la liberté que vous recherchez.

Au contraire, si votre idée de vacances en camping-car comprend des arrêts en pleine nature ou le voyage de chemins de montagne étroits, un véhicule trop gros vous gênera.

Vacances en camping-car
Le petit et inimitable Westfalia Joker T3

Avant de le choisir, réfléchissez au nombre de personnes qui vivront cette aventure avec vous et au type de voyage que vous envisagez.

2. Familiarisez-vous avec le camping-car

Conduire un camping-car ce n’est pas comme conduire sa voiture dans la circulation urbaine, alors ne vous sentez pas trop confiant pour savoir comment le garer ou pour vous attaquer aux rues étroites et sinueuses.

Considérez que c’est comme si vous conduisiez votre salon, surtout si vous avez opté pour un camping-car plus grand, il est donc conseillé de faire quelques tours de test pour affiner vos compétences de pilote.

N’oubliez pas que l’angle de vue peut être fortement compromis par la structure du véhicule et que la distance de freinage sera beaucoup plus longue que ce dont vous avez besoin pour vous arrêter aux feux de circulation avec votre petite voiture.

3. Planifiez les étapes

Partir à l’aventure est le rêve de tout campeur, mais pour vos premières vacances en camping-car, il est préférable de planifier un itinéraire de voyage.

Savoir exactement où vous voulez aller est primaire pour choisir à l’avance les campings où s’arrêter, les aires de repos équipées où vous pourrez faire le plein d’eau et les destinations incontournables que vous trouverez le long de votre itinéraire.

Il serait bien dommage de découvrir au dernier moment, que le camping près de cette plage où vous vouliez nager, est fermé pour rénovation ou que tout près de l’étape précédente il y avait cet important site archéologique, que vous n’aurez plus jamais occasion de visiter!

4. Tenez compte de tous les coûts

Si vous pensez que vous avez déjà des idées claires sur le coût de vos vacances en camping-car simplement parce que vous avez quantifié la quantité de carburant que vous utiliserez, vous vous trompez peut-être.

En plus de cela, vous devrez parfois ajouter les coûts d’approvisionnement en eau, pour les arrêts de camping et les zones équipées, pour la cuisson du gaz et pour le chauffage et pour vider les eaux usées.

Évidemment, n’oubliez pas les frais de péage des autoroutes qui, en particulier dans notre pays, peuvent affecter de manière significative les coûts de vos vacances en camping-car.

5. Ne vous fiez pas aux seules indications routières

Si vous avez déjà effectué quelques voyages en voiture, vous savez que se fier aux itinéraires routiers n’est jamais une bonne idée. Les panneaux routiers avec le nom de votre destination disparaîtront au rond-point avec 6 sorties, ce qui vous fera tourner en rond pendant des heures ou, pire, vous vous retrouverez à des kilomètres et des kilomètres de votre destination.

Vacances en camping-car
Autour de qui sait où avec le camping-car, mais attention à ne pas se perdre

Pour vos premières vacances en camping-car, emportez toujours un bon navigateur satellite avec des cartes mises à jour et une carte routière. Oui, juste la vieille, chère carte papier. Vous pourriez vous retrouver dans des zones non couvertes par le signal satellite et, dans ce cas, une carte routière vous évitera de prendre cette route de campagne sans issue et de ne vous en rendre compte qu’après avoir parcouru des dizaines de kilomètres au milieu de nulle part.

6. Décidez où s’arrêter pour dormir avant de partir

Lors de la planification de votre itinéraire, identifiez les campings et les zones équipées que vous trouverez en cours de route. De cette façon, vous aurez la possibilité de choisir à l’avance où vous arrêter, en vous informant à temps des services offerts et des coûts à engager.

De plus, vous saurez avec certitude quand vous aurez l’occasion de faire le plein de vos réservoirs et d’éviter d’avoir à vous laver en puisant dans votre approvisionnement en eau potable.

Afin de trouver un endroit où s’arrêter, il fallait auparavant utiliser le bouche à oreille ou des articles de magazines spécialisés. Aujourd’hui, le camping-car 2.0 ne craint pas les surprises: téléchargez les applications spécialisées sur votre appareil et vous aurez toutes les aires de camping et de stationnement disponibles le long de votre itinéraire d’un seul coup.

7. Préparez soigneusement votre valise

Quoi emporter pour vos vacances en camping-car? Le moins possible! Votre véhicule est certainement équipé d’armoires et de compartiments pour ranger vos bagages, mais évidemment ils ne seront jamais aussi spacieux que votre garde-robe 4 saisons!

Voyager en camping-car c’est choisir un style de vie simple et sportif, donc limitez vos vêtements au strict minimum. Quelle est la limite indispensable? Ce qui ne vous oblige pas à faire votre lessive tous les jours! L’important est de pouvoir faire face aux changements climatiques et de ne pas regretter le confort de sa maison.

Pour dormir, pensez au temps que vous voyagerez et à l’endroit où vous irez. Les sacs de couchage sont beaucoup plus pratiques que les draps, mais s’il fait très chaud ils rendront vos nuits inconfortables. Dans tous les cas, prévoir toujours un drap pour protéger les matelas qui, bien qu’étant amovibles, sont plus difficiles à laver.

8. Chargez le garde-manger avec des aliments adaptés au voyage

Choisir des vacances en camping-car vous qualifie comme un touriste attentif au territoire et à l’environnement, alors ne prenez pas tout le supermarché avec vous. Un voyage itinérant vous emmène dans des lieux inconnus, dont les spécialités gastronomiques et les produits typiques valent également le détour. De plus, vous contribuerez ainsi au développement économique des zones traversées en les compensant en partie des “perturbations” que vous causez.

N’emportez que le garde-manger de base: sel, huile, pâtes, détergents et boîtes de conserves suffiront à assurer les nécessités de base, que vous intégrerez en achetant de temps en temps tout ce qui complètera votre menu.

N’oubliez pas que les déplacements peuvent également être très longs, donc, surtout si vous avez des enfants avec vous, prévoyez d’avoir des collations à consommer en voyage et de l’eau, beaucoup d’eau.

9. N’oubliez pas les accessoires du camping-car

Prendre des vacances en camping-car signifie voyager de manière indépendante et vous déciderez du confort dont vous avez besoin. Certains accessoires vous seront cependant indispensables.

Comme, par exemple, le câble d’alimentation. Dans chaque camping et zone équipée, vous pouvez profiter de colonnes spéciales pour l’approvisionnement en électricité, mais pour ce faire, vous aurez besoin d’avoir un câble d’au moins 15 mètres avec des fiches de type CE, universellement adopté partout.

De plus, vous aurez besoin de 15 mètres supplémentaires de tuyau en PVC pour remplir votre réservoir d’eau. Assurez-vous qu’il a une fixation universelle qui peut s’adapter à différents types de fils. Pour votre sécurité, apportez également un réservoir avec vous: vous pouvez faire le plein d’eau potable, au cas où vous décideriez de vivre quelques jours dans un arrêt gratuit.

Même si vous prévoyez de vous arrêter dans des campings, où le sol est généralement plat, n’oubliez pas les cales de nivellement. Ils seront utilisés pour compenser les irrégularités du sol, vous aidant à garder votre camping-car parfaitement horizontal. Cela semble être un détail mineur, mais en plus de permettre un drainage correct de l’eau, vous éviterez de dormir sur une pente et de devoir cuisiner tout en gardant la casserole sur le poêle, pour l’empêcher de glisser.

Dernier conseil: apportez une boîte à outils, équipée de vis, de matériel électrique, des allen, des pinces, des tournevis et des clés anglaises. Peut-être que vous ne serez pas un assistant de bricolage, mais il peut être utile d’effectuer de petites réparations en attendant de contacter le professionnel le plus proche.

10. Apportez une boîte de premiers soins avec vous

Personne ne part de l’idée que l’on peut tomber malades ou blesser et vous n’avez pas à le faire. Mais pour des vacances en camping-car, qui vous feront sortir des villes, une trousse de premiers soins est nécessaire.

Bandages, pansements et désinfectants vous éviteront de devoir vous rendre à la pharmacie la plus proche, qui dans certains cas peut même être à plusieurs kilomètres, tandis que les médicaments de base les plus courants contre les maux de tête, la fièvre et le mal des transports vous aideront à rester en bonne santé et ne pas avoir à renoncer même un jour de vos vacances.

11. Vérifiez toujours les horaires de check-in des camping

Si vous n’avez jamais fait de camping, sachez que pour entrer, vous devez effectuer les procédures d’enregistrement, comme dans un hôtel normal. La différence réside dans le fait que la plupart des campings ne permettent pas cette opération la nuit, ni le midi.

Vérifiez toujours les heures auxquelles vous pouvez accéder au camping: vous pouvez également vous arrêter avec votre camping-car à proximité immédiate et commencer à profiter de vos vacances en camping-car avant que les travailleurs ne retournent au travail.

12. Protégez-vous et votre camping-car contre les insects

Au mot insectes, avez-vous connu un long frisson? Habitués vous. Vous partez en vacances en camping-car, pas en séjour 5 étoiles! Vous trouverez des fourmis, des mouches et des moustiques partout, mais vous n’aurez pas à vivre avec eux de près.

Assurez-vous que votre camping-car est équipé de moustiquaires et, dès que le soleil se couche, pensez à fermer les portes, les fenêtres et les hublots.

Garder le camping-car et toutes les zones environnantes propres, éviter de disperser les miettes partout et laisser des résidus de nourriture autour, sera suffisant pour éloigner les fourmis.

13. Programme au moins quelques nuits en stationnement libre

Des vacances en camping-car ne peuvent pas être considérées comme telles si vous ne passez pas au moins quelques nuits dans un parking gratuit. S’endormir sous les étoiles dans une solitude totale et se réveiller avec un lever de soleil qui semble être là juste pour vous, n’a pas de prix. Et au fond, dites la vérité, vous avez également choisi ce type de vacances aussi pour cela.

Dormir dans un parking gratuit est possible, à condition de faire attention à quelques petites précautions et de ne pas sous-estimer la sécurité. Mais nous pensons à tout et nous avons préparé pour vous tous les conseils indispensables pour une nuit dans un arrêt gratuit. Lisez-les attentivement et vivez cette aventure sans soucis!

14. Évitez la haute saison

Ok, c’est un peu un conseil donné et vous ne pouvez pas toujours choisir la période de vos vacances. Mais si vous pouvez le faire, suivez-le. Pendant la haute saison, les services touristiques perdent toujours une partie de leur qualité initiale et souvent les habitants des zones prises d’assaut par les visiteurs, stressés par l’afflux anormal de personnes, ne peuvent pas pleinement démontrer leur courtoisie et le sens de l’hospitalité qui caractérise notre pays.

Si votre patron vous a accordé votre congé en août, ne vous inquiétez pas. Des vacances en camping-car vous permettent de vous échapper des endroits les plus fréquentés et vous n’aurez aucun mal à trouver cette plage inconnue de tout le monde ou cette vallée complètement inhabitée.

15. Respectez le code de la route et celui des campeurs

Le fait que vous voyagez avec une bête de quelques tonnes ne fait pas de vous le propriétaire de la route. En plus du code de la route, qui impose des ceintures de sécurité à tous les passagers en voyage, vous devez respecter également ce code non écrit suivi de tous les campeurs respectables.

Pendant la conduite, ne changez pas de voie brusquement, respectez les limites de vitesse et si vous remarquez que vous avez créé une longue file derrière vous, arrêtez-vous et laissez passer les voitures.

Si vous devez vous arrêter dans les centres urbains, assurez-vous que le stationnement est autorisé et évitez de vous garer à proximité des commerces et des monuments, tandis que si vous décidez de vous arrêter en dehors des villes, vérifiez que le terrain n’est pas une propriété privée et, si nécessaire, demandez le permis. Cela ne vous sera pas refusé.

Dans tous les cas, respectez vos voisins de camping-cars. Les vacances en camping-car sont synonymes de paix et de liberté pour tout le monde, alors évitez de vous garer trop près des autres véhicules, gardez le volume de la musique bas et, si vous voyagez avec un animal de compagnie, assurez-vous que cela ne va pas s’accroupir directement sur le tapis de votre voisin.

Et maintenant que vous savez tout, vous êtes prêt pour vos premières vacances en camping-car. Il vous suffit de faire le plein et de partir pour votre nouvelle aventure. Bon voyage!

Share this post!

Retour haut de page