Camping sauvage en Sardaigne

Camping sauvage en Sardaigne : 21 conseils pour des vacances parfaites

Camping sauvage en Sardaigne : des vacances non conventionnelles en toute sécurité, détente et liberté.

Oui, vous lisez bien, le camping sauvage en Sardaigne avec un camping-car est quelque chose dont vous pouvez rêver ! Mais ce n’est pas tout, avec les bons conseils, vous pouvez réaliser ce rêve sans aucun problème !

Si vous avez décidé de vous promener en camping-car à travers la Sardaigne, cela signifie que vous recherchez des vacances totalement autonomes. Il est également très probable que vous ne soyez pas enclin à rester dans des aires de repos bondées ou dans des campings coûteux. Cependant, renoncer aux aires de repos est toujours un peu effrayant. La bonne nouvelle, c’est que l’abandon des aires de stationnement pour camping-cars en Sardaigne est beaucoup plus simple qu’il n’y paraît. Bien sûr, on ne peut pas improviser et il faut être un peu prudent, mais croyez-moi, ça en vaut vraiment la peine. Après tout, que ne feriez-vous pas pour admirer le coucher de soleil sur le massif du Gennargentu dans une splendide solitude ou vous réveiller sur une plage déserte ?

Camping sauvage en Sardaigne | coucher du soleil
Camping-car au coucher du soleil camping sauvage en Sardaigne

Le camping sauvage en Sardaigne en camping-car ne nécessite qu’une certaine capacité d’organisation, des règles de sécurité et une bonne dose d’esprit d’adaptation. Et avec une poignée de conseils, vous serez prêt pour cette grande aventure !

Obtenir un bon approvisionnement en eau potable

La Sardaigne est une île notoirement aride et dans certains endroits, trouver de l’eau potable pourrait être plus difficile que vous ne l’imaginez. Si votre camping-car a au moins deux grands réservoirs, vous vous sentirez peut-être à l’aise. Cependant, sachez que la chaleur de l’île peut vous obliger à prendre plus de douches par jour et que l’eau peut ne jamais être suffisante. Si vous décidez de partir loin des villes, un bon approvisionnement en eau embouteillée vous évitera de devoir vous précipiter au village le plus proche. N’oubliez pas d’installer quelques applications utiles sur votre smartphone pour vous aider à trouver les fontaines d’eau potable les plus proches.

Préparez-vous à lutter contre les insectes

En dehors des zones habitées, dans la nature la plus intacte de la Sardaigne, les insectes se multiplient. Les insectes les plus communs en Sardaigne sont les moustiques, les mouches, les fourmis, les taons et, très rarement, les tiques. Avant de partir, procurez-vous des bandes de moschicide pour vous protéger au moins pendant les repas. Si votre camping-car n’a pas de moustiquaires, emportez-les avec vous et fixez-les aux fenêtres du véhicule. N’oubliez pas non plus que la vie dans votre camping-car se déroule principalement à l’extérieur, alors n’oubliez pas les vaporisateurs anti-moustiques et les onguents après couture. Pour éviter que les fourmis n’attaquent la cuisine, achetez un produit spécial à utiliser si nécessaire.

Télécharger, installer et utiliser Park4Night et CaraMapas

Vouloir vivre la journée au milieu de la nature ne signifie pas renoncer à la technologie. Parfois, vous serez très fatigué ou, peut-être, il sera trop tard pour chercher un endroit où passer la nuit. Dans ces cas, CaraMaps et Park4Night seront vos meilleurs partenaires pour trouver un endroit où dormir en paix. Avec ces applications, vous trouverez les meilleures places de stationnement, recommandées par les autres campeurs et accompagnées de conseils, photos et descriptions. Et si vous trouvez un endroit parfait pour la nuit dans vos errances, retournez la faveur et partagez-la sur les applications.

Éviter la haute saison

Si possible, essayez de planifier votre camping sauvage en Sardaigne en camping-car pendant les mois les moins chargés. Au milieu de l’été, vous ne seriez pas le seul à vouloir dormir devant cette magnifique baie et vous pourriez probablement vous retrouver au milieu de nombreux autres campeurs. Si vous avez des vacances en juillet ou en août, optez pour un voyage à l’intérieur des terres et vers des plages et des côtes moins connues et moins fréquentées. Par exemple, la côte sud-ouest de la Sardaigne. Même en haute saison, la Sardaigne offre de nombreux endroits “secrets” pour vivre au bord de la mer presque seul.

Camping sauvage en Sardaigne
Une plage déserte en Sardaigne, même en haute saison ? Facile avec un camping-car

Rejoindre d’autres propriétaires de camping-cars

Nous savons que cela vous paraîtra étrange, étant donné votre désir total et enviable de liberté. Cependant, l’union fait la force et la meilleure façon de passer une nuit en toute sécurité est de rester avec d’autres amis camping-caristes. Un intrus serait découragé par le nombre de camping-cars stationnés, ce qui signifie un grand nombre de personnes à bord. De plus, dans un cas d’urgence peu probable, l’aide serait opportune.

Ne restez pas dans une station-service

Tout d’abord, nous pensons que dormir au milieu des pompes à essence est la solution la plus éloignée de l’idée d’un séjour en pleine nature ! Cependant, la vraie raison pour laquelle vous devez éviter les stations-service est que ce sont les endroits les moins sûrs pour rester. Statistiquement, le nombre de vols de voitures a augmenté de manière significative ces dernières années et les conducteurs de camions, habitués à dormir dans leurs véhicules, ne remarqueront guère si quelque chose vous arrive.

Évitez les discothèques et les boîtes de nuit

Vous pourriez être tenté de vous arrêter près d’une boîte de nuit, pensant que la masse des gens autour de vous peut être une garantie de sécurité. Faux. Les clubs sont pleins de jeunes qui ne pensent qu’à s’amuser, et l’euphorie alcoolique de certains d’entre eux pourrait être très forte. Aucun d’entre nous ne voudrait être réveillé au milieu de la nuit par des chansons, des rires et du bruit. De plus, il y a toujours le risque que l’alcool puisse suggérer un conseil malade et que vous deveniez la cible d’une cascade.

Evita la sosta nelle grandi città

La première raison d’éviter de s’arrêter en ville, c’est que vous recherchez la paix et l’aventure ! En Sardaigne, il n’y a pas de grands centres urbains, mais évitez la circulation, le klaxon et le risque d’avoir des problèmes avec la police (le stationnement gratuit est soumis à des règles strictes) semble être un bon conseil à nous donner. La deuxième raison pour laquelle il vaut mieux éviter les villes est la criminalité. Bien qu’il n’y ait pas de villes dangereuses en Sardaigne, comme partout dans le monde, un camping-car peut être une occasion facile pour une prime rapide.

Lumières du matin en Sardaigne et une journée pleine d’émotions

Vérifier les jours fériés et les jours de marché

Si vous devez vous arrêter près d’un village, vérifiez toujours les panneaux. En particulier, assurez-vous que le lieu choisi pour passer la nuit n’est pas le siège d’un marché urbain ou le chemin d’une fête patronale. Être réveillé à l’aube par un policier qui travaille dur ou être gêné par la procession locale est une aventure que vous pouvez facilement éviter.

Choisir des endroits suffisamment éclairés

Le stationnement en pleine nature a certainement son charme, mais sachez que la nuit, en dehors de la ville, il fait beaucoup plus sombre que vous ne l’auriez jamais imaginé. Dormir au milieu d’une forêt ou près d’une plage est une expérience à essayer et en Sardaigne vous pouvez le faire sans aucun problème. Mais soyez conscient des risques que vous pouvez prendre. L’alternative est de rester dans des endroits plus éclairés, où les malveillants ont plus de difficulté à tenter une attaque ou un vol.

Accès au parking en début d’après-midi

La plupart des places de parking gratuites en Sardaigne, en particulier en haute saison et si elle est annoncée par des applications et des forums en ligne, peut être très populaire. Si vous arrivez trop tard, vous courez le risque de les trouver déjà pleins et vous devrez aller plus loin pour en trouver un autre qui vous convient. Essayez de planifier votre arrêt à l’avance, en vous assurant d’arriver, si possible, tôt dans l’après-midi. La plupart des gens seront à la plage ou en excursion et vous aurez accès aux meilleurs endroits.

Ne pas se garer à côté d’autres camping-cars

Ceci, plus qu’un conseil de voyage, est une norme de bonnes manières. Vous n’êtes pas le seul à chercher la tranquillité d’esprit. Vous n’apprécieriez pas de vous réveiller le matin et d’ouvrir la fenêtre sur la table du camping-car garé à côté du vôtre. Il en va de même pour les autres. Garder une distance qui garantit une certaine intimité et intimité est un signe de respect, qui sera récompensé par le sourire, la gentillesse et la serviabilité.

Camping sauvage en Sardaigne
Heureux explorateurs autour de la Sardaigne avec le camping-car

Évaluer où loger

Un bon esprit d’observation et la capacité de faire des analyses lucides sont des qualités fondamentales pour l’amateur de camping sauvage. Vous avez trouvé un bon emplacement, éclairé et discret, mais comment pouvez-vous être sûr qu’il garantit un niveau de sécurité maximum ? Regardez autour de vous : si vous voyez des seringues, des préservatifs, des fragments de bouteilles ou des déchets sur l’asphalte, vous pouvez être sûr que cet endroit n’est pas sûr. Vous feriez mieux de partir et de chercher une alternative.

Vérifier les prévisions météo

Bien que votre camping-car soit votre résidence secondaire, rappelez-vous qu’il s’agit toujours d’un véhicule et qu’il n’assure pas la même sécurité qu’un toit au-dessus de votre tête. La Sardaigne est une île qui, en toutes saisons, est souvent balayée par des vents violents, en particulier le mistral. Vérifiez toujours les prévisions météorologiques sur les sites spécialisés. Nous vous suggérons d’utiliser Windfinder, qui, grâce à sa carte interactive, sera certainement très utile pour évaluer facilement la force du vent et les précipitations prévues. En cas de mauvais temps, évitez de rester sous les arbres où des branches cassantes pourraient tomber sur votre van. Si le temps vous préoccupe, évitez les bois, mais surtout, évaluez soigneusement le terrain sur lequel vous vous trouvez. En cas de fortes pluies, la boue peut devenir un problème sérieux et si les pneus commencent à glisser, vous pourriez vous coincer.

Ne vous garez pas trop près de la mer ou des rivières

Avec la même attention à la météo, évitez de stationner trop près des cours d’eau, ce qui pourrait soudainement augmenter. Bien que la mer Méditerranée n’ait pas de changements de marées notables, certaines excursions existent. Par conséquent, évitez de vous arrêter à quelques mètres de la mer.

Ne laissez pas d’objets à l’extérieur du camping-car

Avant de vous enfermer dans votre camping-car pour dormir, prenez tout ce que vous avez utilisé en toute sécurité : vélos, tables, poêles, chaussures, serviettes, tout. La raison est triviale. Évitez qu’on vous les vole pendant la nuit ou qu’on les oublie quand vous partez.

Ne viens pas dans le noir

Même si vous avez choisi de rester dans un endroit peu connu, essayez d’y arriver avant qu’il fasse nuit. Avant 16 h si vous voyagez en hiver, avant 20 h si vous voyagez en plein été. Ne vous méprenez pas, vous n’avez pas à rivaliser avec les autres pour la meilleure place, mais sachez que le positionnement de votre camping-car dans le noir sera toujours plus difficile. Sans parler du fait que vous pourriez avoir des difficultés avec le parcours, avec des trous éventuels et avec des dénivellations dangereuses et invisibles.

Votre maison au bord de la mer, un rêve facilement réalisable en Sardaigne

Créer des difficultés pour d’éventuels intrus

Si un voleur veut entrer, il entre habituellement, mais il y a des moyens, plus ou moins efficaces, de ralentir ses tentatives. Tout d’abord, verrouillez l’entrée : vous pouvez arrêter la poignée avec une ceinture, une corde ou même avec une chaîne et un cadenas. Si quelqu’un essaie d’entrer, il devra faire du bruit. Pour les portes de la cabine du conducteur, ne vous fiez pas uniquement aux serrures de sécurité fournies sur les véhicules, mais verrouillez-les en les attachant ensemble pour qu’elles ne puissent pas être ouvertes de l’extérieur. Cela n’arrivera pas, mais avoir la possibilité de faire un appel d’urgence, sans perdre de temps à chercher le téléphone dans tout le camping-car, peut faire une différence.

Ouvrez l’auvent et les fenêtres avec précaution

En Sardaigne, le camping sauvage est interdit. L’ouverture de l’auvent et même l’ouverture des seules fenêtres du camping-car vers l’extérieur est souvent associée au camping sauvage. Oui, vous avez bien compris, vous pouvez être sévèrement sanctionné pour avoir simplement ouvert les fenêtres de votre camping-car vers l’extérieur. Dans notre expérience de camping en Sardaigne, nous n’avons jamais eu de problèmes avec cela. Nous sommes sûrs que vous n’en aurez pas non plus. Cependant, il est bon de vous conseiller de toujours être très prudent, surtout avec l’auvent. N’ouvrez l’auvent que dans des endroits qui ne sont pas bondés et seulement là où vous êtes sûr de pouvoir le faire.

A quelques pas de la mer Sardaigne avec tout le confort d’un camping-car

Évaluer ce que vous feriez en cas d’attaque

Demeurant dans le domaine de la sécurité des personnes, il est nécessaire d’émettre à l’avance des hypothèses sur ce que vous feriez en cas de danger. Il n’y a aucun conseil à donner à ce sujet, si ce n’est d’évaluer correctement votre niveau d’anxiété, votre capacité de réaction au stress et la rapidité avec laquelle vous pouvez prendre des décisions sans clarté mentale.

Seulement après cela, vous pouvez penser à un moyen de dissuasion pour décourager un attaquant ou même simplement pour attirer l’attention de vos voisins. Habituellement, un antibruit est plus que suffisant, mais si vous pensez que vous pouvez gérer la situation, vous pouvez également obtenir un bâton ou un spray au chili plus inoffensif. Considérez toujours ce que vous feriez et les conséquences de vos actions. Pensez aussi au fait que combattre un attaquant n’est pas toujours le meilleur choix. En fait, en lui faisant plaisir, vous risquez de perdre un objet de valeur, mais vous risquez souvent beaucoup plus personnellement.

Profitez de quelques luxes

Comme vous pouvez le constater, le camping sauvage en camping-car demande une bonne dose d’organisation et d’engagement. Donc, bien que cela donne toujours des émotions excitantes, de temps en temps, il vaut la peine de s’offrir un peu plus de confort. La Sardaigne offre également de nombreux campings et aires de repos équipées, où vous pourrez profiter des nombreux services disponibles. Quelques jours de détente vous donneront l’équipement supplémentaire pour affronter les prochains kilomètres, qui vous ramèneront à vivre vos vacances en toute liberté et autonomie. Il est également utile de passer la nuit dans un parking organisé pour se connecter à l’alimentation électrique et recharger complètement les batteries des camping-cars.

Respecter l’environnement

Nous l’avons laissé en dernier, mais c’est le plus important de tous. Ce serait le vingt-deuxième conseil, mais non, le respect de l’environnement n’est pas une suggestion mais une obligation à respecter scrupuleusement ! Si le camping sauvage est maintenant interdit, nous le devons, en fait, à tous ceux qui ont adopté un comportement non civilisé envers notre terre. Le stationnement gratuit des camping-cars en Sardaigne est toujours bien toléré, à condition que vous preniez toutes les précautions nécessaires pour respecter au maximum l’environnement. En particulier, occupez-vous de ces choses :

1. Ne pas abandonner les déchets dans la nature. Rappelez-vous que la Sardaigne est une île très venteuse où un sac en plastique peut facilement être emporté par le vent. Veillez donc toujours à conserver les objets légers dans des endroits sûrs (sacs et emballages en plastique, mouchoirs en papier).
2. Séparer les déchets et les acheminer vers les zones écologiques appropriées. Veuillez éviter d’abandonner les déchets d’une manière ou d’une autre où vous trouvez des piles de déchets. Le fait que quelqu’un ait créé une pile ne vous donne pas le droit d’abandonner d’autres déchets !
3. Vérifiez que vous avez bien fermé le robinet des eaux usées. Parfois, même les propriétaires de camping-cars les plus expérimentés peuvent oublier que l’évacuation de l’eau est ouverte !
4. Evacuez toujours les eaux usées dans les zones appropriées.

Nous vous avons convaincu d’essayer le camping sauvage en Sardaigne avec un camping-car, mais vous n’avez pas de camping-car ?

Tout d’abord, il ne vaut pas la peine de louer un camping-car dans la péninsule et de faire face aux énormes frais de ferry pour traverser la Méditerranée. Mieux vaut le louer directement sur l’île. Yep Campers offre ses camping-cars Westfalia, entièrement équipés avec tout le confort et suffisamment petits pour atteindre gratuitement les endroits les plus inaccessibles !

Camping sauvage en Sardaigne en camping-car est là, à portée de main. Vous avez maintenant tous les conseils nécessaires pour vous lancer dans cette aventure qui restera en permanence l’un de vos souvenirs préférés. Qu’attendez-vous pour partir pour vos plus belles vacances ?

Retour haut de page