Randonnée Sardaigne

Randonnée Sardaigne: 14 sentiers sardes des plus suggestifs

Randonnée Sardaigne quelle passion! Voici quelques propositions pour découvrir les sentiers les plus fascinants de l’île, au volant de votre camping-car.

Randonnée en Sardaigne, c’est comme lever le verre à la nature primordiale. Malgré le développement frénétique du tourisme, la Sardaigne offre en effet toujours des panoramas sauvages et préservés où seuls le vent, le soleil, la mer et les sommets imperméables des montagnes imposent la loi.

La Sardaigne est connue dans le monde entier pour ses stations balnéaires exclusives, pour le luxe de ses locaux et l’élégance des yachts qui envahissent les quais de Porto Cervo. Pourtant, l’île sarde est beaucoup, beaucoup plus.

Cette région cache son côté le plus fascinant aux regards indiscrets, comme un coffre au trésor protège son joyau le plus précieux. La randonnée en Sardaigne est donc le seul véritable moyen de la connaître intimement, de profiter de ses paysages les plus intacts et de ses couchers de soleil les plus stupéfiant.

Paysages sardes inédits et époustouflants

Marcher le long de ses sentiers vous aidera non seulement à vous détendre, à rendre vos soucis quotidiens lointains et banals, mais il vous enrichira pas à pas, vous donnant l’opportunité incontournable de découvrir de plus près l’histoire, la culture et la richesse naturaliste incomparable de cette île.

Compte tenu de l’étendue de la région et de l’attention à la protection de l’environnement promue par son administration, il est très difficile de dresser une liste complète de tous les randonnées à faire en Sardaigne, également parce que, pour être honnête, ils devraient tous être faits, mais où trouver le temps ?

Peut-être pas tous, mais en louant un camping-car et en poursuivant un itinéraire bien étudié, vous pouvez cependant faire de la randonnée sur certains des plus beaux sentiers de Sardaigne, en passant d’un sommet inaccessible à une crique baignée par une mer de carte postale.

Faisons ça: nous vous proposons un tour des meilleurs chemins de la Sardaigne, vous y pensez. Vous pourriez organiser de longues vacances en camping-car sur l’île et faire face à toutes les randonnées indiquées par le tour. Ou faites-en juste la moitié et donnez-vous une autre excuse pour revenir. Ou, divisez l’itinéraire en courts trajets et entreprenez un trekking à la fois.

Tu vois. Mais maintenant, nous partons pour le long voyage virtuel vers les meilleurs sentiers de randonnée en Sardaigne, en voyageant à bord d’un camping-car!

Randonnée Sardaigne : un itinéraire autour de l’île

Notre visite commence à Cagliari et vous emmènera faire le tour de la Sardaigne, à la recherche de ses sentiers de randonnée les plus suggestifs et intéressants, à la fois d’un point de vue environnemental, historique et culturel.

Randonnée Sardaigne
Partez en randonnée en Sardaigne avec le camping-car, pour avoir aucune limite

Voyager en camping-car, vous n’aurez pas besoin de beaucoup, vous aurez déjà tout ce dont vous avez besoin avec vous. Rappelez-vous cependant de ne pas manquer d’essence, gardez à l’esprit que dans certaines régions la ligne téléphonique sera absente et ne fati pas ton héros: certains itinéraires présentent des difficultés importantes, alors évaluez toujours vos compétences et votre endurance physique, avant de vous aventurer dans au milieu d’une nature sauvage. Assurez-vous de connaître et de comprendre les règles de conduite!

Prêt pour l’aventure?

Le Chemin de Santa Barbara

Ce trekking commence sur le territoire d’Iglesias et s’étend du niveau de la mer aux 900 mètres d’altitude du Marganai. L’itinéraire suit les anciens sentiers miniers de la région, les mêmes que, il y a environ 25 ans, les mineurs se rendaient au travail et transportaient du plomb, de l’argent, du zinc et du charbon, juste extraits des mines.

Dédié au saint patron des mineurs, le Chemin de Santa Barbara est un chemin circulaire qui serpente à travers d’anciennes mines, falaises, bois et villages fantômes. Une grande partie de l’itinéraire tourne sur des chemins de terre et des pistes de mulets, parfois même un peu raides, mais en le prenant calmement et sans courir, c’est un chemin de randonnée adapté à tous: environ 100 km entre nature et patrimoine culturel, pour découvrir un monde vaincu par la modernité, mais toujours une partie de notre histoire. Mais maintenant, reprenez la route: dans environ une heure, vous atteindrez votre deuxième arrêt.

Cascades de Muru Mannu et piscine Irgas

La Sardaigne présente un paysage aride et nu uniquement à ceux qui ne le connaissent pas bien et en arrivant ici, vous comprendrez pourquoi. Sur les montagnes de Mannu, en effet, vous trouverez un spectacle de lacs, de ruisseaux et de cascades, entourés de chênes verts et d’eucalyptus, qui forment des bois de conte de fées où ce sera un plaisir de marcher sans but.

La pente des sentiers qui traversent la région est agréable et convient à tous les randonneurs, ainsi qu’aux gués que vous devrez affronter pour traverser les deux ruisseaux qui forment les cascades de Muru Mannu.

Pour atteindre Piscina Irgas, il vous faudra encore marcher un peu et traverser un petit pont métallique. Du haut de la gorge surplombant le Rio Oridda, prenez des photos du panorama à couper le souffle puis redescendez dans la vallée, où vous serez émerveillé par le spectacle majestueux du ruisseau qui, tombant sur environ 40 mètres, crée vraiment des jeux de lumière suggestif, avant de donner vie à cette piscine naturelle

Randonnée Sardaigne

L’odeur des ajoncs et les couleurs du maquis méditerranéen seront tout autour de vous: arrêtez-vous, rafraîchissez-vous avec les eaux de cet étang et enivrez-vous du calme offert par la nature, avant de partir pour votre voyage parmi les meilleurs sentiers de randonnée en Sardaigne.

Mont Arci

“Mont de pierre, de vert, d’eau, né du feu de millions d’années, qui confie la mémoire de ses origines à des monuments naturels suggestifs”. C’est une description poétique de Monte Arci, mais c’est celle qui lui rend le plus justice.

Avec cet itinéraire de randonnée en Sardaigne, vous marcherez littéralement à travers les siècles et l’histoire: vous rencontrerez des grottes naturelles, creusées par la Terre depuis des millions d’années, vous découvrirez des légendes et des mystères liés à la culture des habitants, vous serez émerveillés par les lentisques séculaires et pétrifiés devant le superbe panorama offert par la falaise de Su Columbariu , jusqu’à 100 mètres de haut.

Randonnée Sardaigne
Arrêt en camping-car à Monte Arci

Et avant de partir pour la 4e étape, partez à la découverte de l’histoire en traversant les dépôts d’obsidienne dont, au Néolithique, nos ancêtres ont obtenu le matériel pour les armes et les outils. De toutes les randonnées en Sardaigne, c’est certainement l’une des plus suggestives et fascinantes.

Falaises de Sinis

Après avoir parcouru environ soixante-dix kilomètres, vous êtes de retour sur la côte, et plus précisément sur la splendide péninsule de Sinis. Plages et falaises dominent le paysage, tandis que les vagues de la mer, avec leur bruissement, contribuent à souligner le silence et les espaces dans lesquels vous marcherez pendant environ 3 heures.

Ce trekking commence près de S ‘Arena scoada et se termine à Is aruttas, en passant par Punta de S’Incodina, roia de su cantaru et Capo Sa Sturaggia. Le parcours est très simple et vous n’aurez qu’à regarder autour de vous, en prenant des dizaines de photos des curieuses et suggestives cabanes de falaise, admirable témoignage de la façon dont l’homme, quand il le veut, peut façonner le monde en respectant la nature.

Sa Arena Scoada et ses falaises

Marchez rapidement jusqu’à Is Aruttas, une des nombreuses plages de quartz de la région, mais sans doute la plus belle. Baignée par des eaux cristallines et survolée par des mouettes et des oiseaux qui résident dans l’étang voisin de cabras, cette plage sera un de ces endroits où vous quitterez votre cœur avant de repartir pour votre prochaine étape.

Escala del Cabriol et Grottes de Neptune

De toutes les randonnées à faire en Sardaigne, c’est la moins orthodoxe, mais c’est quand même une promenade à ne pas manquer. Cette fois, vous marcherez dans les entrailles de la terre, mais pour le rendre plus aventureux, commencez par l’Escala del Cabriol.

Personne ne sait exactement de combien de marches cet escalier est fait, mais il est certain qu’il y en a plus de 600. Construit en 1954 pour atteindre les grottes de Neptune, cet escalier vous fascinera par son aspect insolite: il est entièrement taillé dans le rocher surplombant la mer et vous permettra d’atteindre les grottes, allant du bleu du ciel au brun foncé des cavités de la terre

Une fois au fond, vous serez prêt à entrer dans le monde des contes de fées. Ce royaume enchanté est composé de stalactites et de stalagmites, qui ornent les vastes grottes comme des joyaux, dans lesquelles le silence assourdissant qui les imprègne vous frappera. De là, il vous sera facile d’oublier la frénésie du monde d’en haut et de vous laisser bercer par le rythme des gouttes qui, au fil des siècles, ont contribué à la création de ce paysage irréel.

Et maintenant, respirez, montez les 600 marches et remontez à bord de votre camping-car, car vous devez atteindre Osilo, pour une fantastique randonnée dans le nord de la Sardaigne.

Les chemins de Sassari

La randonnée le long de la Vallée de Logulentu vous emmènera à parcourir un long anneau circulaire, qui touchera Osilo, Sorso et Sennori. Ici, l’administration locale a effectué une puissante récupération des routes et des sentiers, vous permettant de vous promener en toute sécurité à travers les bois de chênes verts et le maquis méditerranéen parfumé.

Le chemin traversera le Rio Barca à plusieurs reprises et vous conduira à la découverte des anciens moulins à eau, certains conservés de manière vraiment précieuse. Des zones d’intérêt archéologique, d’imposants ponts ferroviaires et d’anciens bassins creusés dans la roche seront les sujets de vos photographies, alors que vous n’aurez aucun mal à imaginer ces chemins pleins de wagons qui, dans un passé pas trop lointain, se frayaient un chemin à travers les pierres et les broussailles pour atteindre les moulins de la région.

Revenez maintenant sur le camping-car: vous devrez parcourir les cent kilomètres qui vous séparent de l’un des plus beaux itinéraires de randonnée de la Sardaigne.

Vallée de la Lune d’Aggius

A ne pas confondre avec la plus célèbre Vallée de la Lune, destination de tourisme agité dans les années 70, ce lieu doit être parcouru en silence, appréciant ses couleurs et les senteurs du maquis méditerranéen qui planent au gré du vent.

La Valle della Luna di Aggius est également connue comme la Plaine des Grandes pierres, et sans surprise! Toute la vallée semble être sortie d’un film tourné sur une autre planète: d’énormes formations granitiques aux formes anthropomorphes parsèment en effet le paysage creusé par des millions d’années de travail incessant de vent et de pluie, créant un paysage digne de Mars.

Une randonnée en Sardaigne n’est pas tel sans rencontrer un nuraghe et, en fait, vous ne serez pas déçu: peu après le Belvédère vous rencontrerez le Nuraghe Izzana, le plus grand de toute l’île, qui ne manquera pas de donner au paysage une touche de mystère et suggestion. Grâce à une atmosphère intemporelle et à la magnificence de la nature, vous ne voudriez plus partir, mais il est temps de remonter sur le camping-car et de vous diriger vers un autre, étonnant témoignage du passé.

Village Tiscali

Evitons les malentendus: ce n’est pas vraiment une randonnée en Sardaigne adapté à tout le monde. Les sentiers serpentent dans un environnement particulièrement sauvage et le supramontano est un domaine qui ne donne à personne de remises. Avant d’entrer dans cette zone, évaluez objectivement vos compétences et n’oubliez pas que, chaque année, les sauveteurs doivent intervenir pour sortir un randonneur imprudent des ennuis

Cela dit, l’itinéraire vous prendra environ 3 heures, aller-retour, tant que vous n’avez pas à faire des allers-retours: les chemins sont pleins de branches et il n’y a pas d’indications claires, alors essayez de ne pas vous perdre. Le Village de Tiscali remonte au Nuragic, mais les systèmes de collecte d’eau suggèrent qu’il pourrait avoir été habité jusqu’au début du Moyen Âge et que ses habitants pourraient résister aux raids des envahisseurs romains pendant des mois.

Si vous avez hâte de vous mettre à l’épreuve et que vous êtes prêt à monter et descendre à travers des glissements de terrain et à grimper sur des rochers accidentés, c’est le trekking en Sardaigne pour vous. Et si ce sont les émotions que vous aimez, sachez qu’à quelques kilomètres d’ici vous pourrez vous aventurer dans le “Grand Canyon” sarde.

Gorge de Gorropu

Au milieu du Supramonte, dans les territoires de la Barbagie et de l’Ogliastra, voici un véritable patrimoine naturaliste, qui se dresse dans toute sa majesté: la Gorge de Gorropu, une fissure profonde entre les monts de Orgosolo et les Urzulei, divise le terrain en deux, créant un incroyable canyon avec une dénivelée de 500 mètres.

D’une longueur d’environ un kilomètre et demi, la Gorge de Gorropu garantit des paysages et des sentiers à couper le souffle conçus pour répondre aux besoins de tous, randonneurs du dimanche et grimpeurs experts. Et vous n’aurez pas de difficulté à comprendre quel itinéraire vous convient: les sentiers verts longent des sentiers confortables, également adaptés aux enfants, les jaunes sont recommandés pour ceux qui veulent s’attaquer aux sentiers accidentés, tandis que pour les rouges, vraiment très exigeants, il faut être équipé d’élingues et d’équipements spécifiques, ainsi que de guides experts, qui vous aideront à trouver les passages les plus accessibles.

Canyon de Gorroppu

Ici, l’environnement est vraiment sauvage et cela ne vaut pas la peine de le défier: avant de s’aventurer dans le canyon, assurez-vous toujours que les conditions météorologiques sont favorables et évitez les mois d’hiver. Mais pendant l’été, cette randonnée en Sardaigne vous permettra de vous retrouver face à face avec des sangliers, des mouflons et des loirs, tandis que lorsque vous lève les yeux pour admirer la tranche de ciel accordée par les hauts murs rocheux, il ne sera pas difficile de voir tournoyer des aigles royaux et éperviers.

Avant de quitter le Supramonte, voulez-vous vous tester avec quelque chose de vraiment exigeant? Parcourez les 100 km suivants en camping-car et lancez-vous tête baissée dans la plus grande aventure de votre vie!

Grande traversée du Supramonte

Soyons clairs, ce n’est pas une simple excursion, mais un vrai trekking, qui vous emmènera sur des chemins déserts, au milieu de paysages sauvages et préservés. Le parcours est long de 50 km, il comprend donc également des nuitées en pleine nature, c’est pourquoi vous devrez vous équiper pour manger. En ce qui concerne l’eau, cependant, ne vous inquiétez pas: l’approvisionnement est efficacement assuré par les nombreuses sources d’eau que vous rencontrerez en cours de route.

L’ensemble du parcours, qui peut être parcouru en 4-5 jours, longe les chemins qui vont d’Arcu Correboi à la Fonte di Su Gologone, traversant tout le massif du Supramonte, du sud au nord. Que verrez-vous? De tout! Vous traverserez des forêts et des rivières, vous rencontrerez des Nuraghi et des abris de bergers, vous rencontrerez des cerfs et des mouflons et vous pourrez jeter un coup d’œil sur la somptuosité de la nature qui vous entoure, respirant l’air pur et profitant de la compagnie de vos compagnons d’aventure.

Randonnée Sardaigne

Une recommandation: si vous décidez de parcourir cet itinéraire de randonnée indépendamment, sans l’aide d’un guide, prenez une carte et faites très attention aux sentiers, car ils ne sont pas rapporté et il peut être très facile de se perdre. Et si vous n’avez pas assez pour marcher dans les montagnes, prévoyez une autre excursion sur le Gennargentu, à seulement 40 km d’ici.

Punta la Marmora

De tous les itinéraires de randonnée en Sardaigne, pourriez-vous laisser de côté la plus haute montagne de l’île? Impossible!

De ses 1834 mètres d’altitude, Punta La Marmora vous surprendra: une fois au sommet, il vous suffira de tourner à 360 ° sur vous-même et d’admirer l’île qui s’étend à vos pieds. Vous identifierez clairement Monte Armidda, le lac de la haute Flumendosa dans l’Ogliastra, le Monte Arci, sur lequel vous avez déjà marché, et Montiferru dans la région d’Oristano, les montagnes Nuorese et les plateaux Supramonte, dont vous venez de descendre. Un panorama unique, qui vaut bien les 5 heures qu’il vous faudra pour atteindre le sommet.

Les chèvres, les cochons, les mouflons et les chevaux sauvages seront vos seuls compagnons d’aventure, tandis que vous vous sentirez sévèrement observé par les aigles royaux, qui planent juste au-dessus de vous. Une aventure au bout du monde, que vous devez absolument inclure dans votre trekking en Sardaigne. Mais maintenant assez de montagnes, prêtes pour une promenade face à la mer?

Bleu Sauvage

Après deux heures au volant de votre camping-car, vous êtes sur la côte, face au bleu d’une des plus belles mers du monde. Mais que diriez-vous de plonger dans le Sauvage Blue? Non, pas de baignade dans la mer pour vous, mais l’une des randonnées les plus difficiles de Sardaigne. Avouons-le, ce n’est pas pour tout le monde: les sentiers sont pratiquement inexistants et vous devez les rechercher attentivement, vous dormez à l’extérieur et marchez 7 à 8 heures par jour. Et pour aggraver les choses, dans certains endroits, il est nécessaire de se fier aux cordes et aux passages d’escalade, qui peuvent aller jusqu’au 4ème degré de difficulté.

L’ensemble du circuit, qui serpente dans le Golfe d’Orosei, relie Supramonte à la côte: le chemin part de Pedra Longa et atteint Cala Sisine, où vous pourrez enfin vous allonger sur le sable doux et profiter d’un repos bien mérité.

Randonnée Sardaigne

Mais si vous pensez que vous ne pouvez pas faire face à ces 40 km, à parcourir en 5-7 jours, vous pouvez également laisser de côté la partie la plus exigeante et ne profiter que des tronçons les plus simples. Quel que soit votre choix, sachez que vous parcourrez un itinéraire unique, sauvage et suggestif, entre d’anciennes pistes muletières, des maquis méditerranéens, des falaises dominant la mer et des vues à couper le souffle. Une véritable aventure pour échapper, au moins pendant quelques jours, à la réalité.

Mais maintenant, retournons à la montagne un instant et affrontons la randonnée du Parc Régional Sette Fratelli.

Mont des 7 frères

Après avoir conduit votre camping-car sur une centaine de km, vous voilà dans l’un des parcs régionaux de la Sardaigne, où vous pouvez faire une randonnée facile et accessible à tous. Le massif sur lequel vous vous apprêtez à gravir tire son nom des 7 sommets qui le composent, parmi lesquels Casteddu de Su Dinai et Punta Sa Ceraxa, de 1016 mètres de hauteur au-dessus du niveau de la mer

Vous vous promènerez dans un véritable paradis naturaliste, au milieu des bois et des ruisseaux, des gorges creusées dans la terre et un maquis méditerranéen non contaminé comme comme peu d’autres endroits: ici, en fait, les arbousiers, le myrte et les genévriers embellissent le panorama partout, d’où vous pouvez voir des cerfs apparaître , timide et curieux à la fois.

L’excursion ne présente pas de difficultés techniques particulières et les sentiers sont tous bien indiqués, mais gardez à l’esprit que c’est encore un chemin qui vous prendra au moins 5 heures. Mais maintenant, prenez le volant de votre camping-car et dirigez-vous vers l’extrême sud pour lea dernière randonnée en Sardaigne, avant de quitter l’île.

Villasimius

Que diriez-vous d’une randonnée entre plages et forêts? À Villasimius, il existe de nombreux chemins qui vous permettent d’entrer dans sa nature magique, mais le plus populaire est le chemin qui relie Punta Ceraxia à Monte Arbu.

Les sentiers sont bien indiqués et légèrement raides, mais les panoramas qu’ils offrent vous rembourseront totalement l’effort que vous aurez à les parcourir. En plus de vues spectaculaires, vous rencontrerez également une zone archéologique suggestive et intéressante, tout en vous promenant parmi les chênes verts, les genévriers, les chênes-lièges, enivrés par l’odeur du myrte.

Randonnée Sardaigne

L’itinéraire convient à tout le monde, mais sachez qu’il faudra au moins 5 heures pour le parcourir entièrement, alors n’entreprenez-le que si vous êtes bien entrainé. Mais vous devriez l’être, après avoir affronté tout les randonnée en Sardaigne que nous vous avons proposé!

Que dites-vous, êtes-vous satisfait? Le cercle s’est fermé et vous êtes de retour près de Cagliari. Si cela ne suffit pas, sachez qu’il y a toujours des possibilités de faire des randonées en Sardaigne et que l’île offre bien plus. Dès que vous êtes prêt, recommencez à conduire votre camping-car, enfilez à nouveau vos chaussures de montagne et partez à l’aventure!

Share this post!

Retour haut de page